samedi 13 février 2010

Recette facile pour des souvenirs heureux

Précision du fabricant : attention, même si cette recette est facile, elle ne garantit pas cependant la réécriture du passé. Ce sont les souvenirs des faits qui seront heureux, pas forcément les faits eux-mêmes.

Ingrédients. 
  • 1 chaise ou un fauteuil (1 banquette ou 1 lit peuvent convenir)
  • 1 chaîne hi-fi
  • 1 CD comportant la valse de la suite pour orchestre de jazz n°2 de Dimitri Chostakovitch, cette œuvre magnifique que notre société de consommation imprévoyante a accepté sans réagir d'être volée et souillée par une officine très prévoyante
Mise en œuvre.
  • Mettez la chaîne en route, à un niveau sonore très élevé. Ça tombe bien, les voisins sont absents.
  • Fermez les yeux.
  • C'est parti, laissez-vous aller.
Cette valse, cette fameuse valse diront certains avec une pointe de lassitude et de désabusé, voire même de condescendance à l'égard de cette référence musicale trop populaire, cette valse vous pénètre lentement. Vous devenez les musiciens, vous êtes la musique. Vous observez votre mère danser avec un inconnu, votre ami de toujours faire voler la jupe courte de votre compagne en un mouvement sensuel que vous n'imaginiez pas entre eux.

Vous êtes la puissance des violons. Cet imaginaire qui se déroule devant vous n'appartient qu'à vous, ne se passe que grâce à vous. Les vagues bleues et roses de votre mémoire se brisent sur la plage terne de votre quotidien, éclaboussent vos souvenirs de scintillements nouveaux et inconnus.
Vous pensez l'histoire comme elle aurait dû être. Vous êtes le maître de ce bref chemin, qui est à la fois sons, visions, odeurs et touchers sortant de leurs profonds sommeils et faisant irruption en un ensemble unique et évident.

Attention, le réveil peut être brutal. Ménagez-vous, vous en valez la peine. N'oubliez jamais de vous aimer vous-même.

Ar Meilher, les pensées du meunier.

1 commentaire:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

Mon commentaire sur ton blog.