vendredi 15 juillet 2011

Petra a rez fenozh ?

N'ouzon ket mat.
- Mont a rez ganin war ma marc'h ?

Ar Meilher, Soñjoù ar meilher.

jeudi 14 juillet 2011

A man after midnight

Un peu de 70's dans ce monde de brutes... Qu'on l'ait aimé ou pas, le groupe Abba est resté un mythe et une référence.
Ouvrez un paquet de chamallows, fermez les yeux et laissez-vous porter par ce petit retour au Moyen-Age.


abba gimmie gimmie

Ar Meilher, Les pensées du meunier.

mardi 12 juillet 2011

Mick Waghorne

(c) Mick Waghorne
Corps tendus vers l'invisible, comme une quête vers un point de fuite imaginaire. Les photos de Mick Waghorne sont des captures d'instants fugaces, faites de rencontres de lumière, de peaux sensuelles et de mouvements permanents. La vie qui palpite simplement, et que le magicien sait cueillir.
(c) Mick Waghorne




Ar Meilher, Les pensées du meunier.

samedi 9 juillet 2011

Ashes and snow

Gregory Colbert nous offre un chemin graphique éblouissant de l'Afrique à l'Inde, en un pays de communion totale entre l'homme et l'animal, le sable et l'eau. Entre la puissance et la tendresse des corps, le velours et le crevassé des peaux. Des images où règnent la sensualité, la confiance et l'abandon absolu.

(c) Gregory Colbert
(c) Gregory Colbert
(c) Gregory Colbert
Le photographe canadien nous offre plus que de simples images. Gregory Colbert nous prend par sa main magique dans un long et doux parcours initiatique fait d'amour et de paix.
Ar Meilher, Les pensées du meunier.

jeudi 7 juillet 2011

La Hunaudaye


La Hunaudais, dessin JMR 1969
La Hunaudaye. Un hameau breton discret à l'ombre de quelques châtaigniers, deux fermes endormies et une mare immobile couverte de lentille d'eau. Le sentier qui descend vers le ruisseau impose une dernière courbe. Paul avance à pied en poussant son vélo pour mieux s'imprégner des sons, des couleurs et des odeurs. On se croirait il y a si longtemps, dans cette torpeur estivale silencieuse, éloignée des routes et des véhicules.
Sans oser y penser vraiment, il imagine ce même village au moyen-âge, exactement dans son état actuel.
Au moment où il pose son vélo dans l'herbe, une masse énorme de granit clair lui bouche alors soudain la vue. En reculant sous l'effet de la surprise, il réalise brutalement que La Hunaudaye vit depuis l'ère médiévale à l'ombre menaçante des tours et des murailles de son château-fort. Le temps est ici suspendu, depuis que le sieur de Tournemine a fait ériger ici-même, dans cet abri boisé, une forteresse improbable.
Une cache, diront certains, pour les bandits de grand chemin. Aujourd'hui encore, une formidable construction, dont la vie, bien qu'endormie, ne fait pas de doute. Les seigneurs sont là, dont le coeur bat encore.


Ar Meilher, Les pensées du meunier.